Des musées Chinois interdisent les « selfie-sticks » !

selfie stick

Les « Selfie -Sticks », sont de plus en plus utilisés par les touristes chinois, mais un nombre grandissant de musées commencent à poser des limites quant à leur utilisation.

Voyageant de plus en plus à l’étranger, il n’est pas rare de voir en dehors de leur pays des touristes chinois se baladant avec leur objet viser à la main.

Si les chinois sont friands de ce gadget c’est parce qu’il leur offre la possibilité de poster leurs photos directement sur les réseaux sociaux depuis leur téléphone.  Et oui, les chinois sont hyper mobile, mais je ne vous apprends rien!

Le « selfie-stick » dangereux pour les œuvres et les hommes ?

Mais, l’appareil, devenu un « must-have » chez de nombreux touristes et sportifs, pose des problèmes de sécurité dans les musées pour les œuvres mais également pour les visiteurs.

Et le musée de Nanjing a commencé à interdire son utilisation et demande maintenant aux visiteurs de ranger leur « selfies-sticks ».

Long jusqu’à 1,5 mètres, le « selfie-stick » peut déranger d’autres visiteurs dans le visite et être un danger pour les objets des musées d’après le Musée de Nanjing.

Même si les « sticks » sont encore autorisés dans la plupart des musées, de plus en plus commencent à prendre des actions à leur encontre.

Les musées chinois commencent à interdire les “selfie-sticks”.

Plusieurs musées à Wuhan, capital de la Chine centrale dans la province de Hubei ont commencé à demander à leurs visiteurs de déposer leurs « sticks » avant d’entrer. Ceux qui ne suivent la procédure seront arrêtés au cour de leur visite par les gardes de la sécurité.

La préoccupation majeure reste la sécurité des pièces du musée. Ainsi, le « selfie stick » devient juste un des nombreux objets interdit, tout comme les liquides, les inflammables, les explosifs et les briquets. Les « selfies-sticks » sont aussi bannis dans le musée d’art de Hubei.

A l’étranger le problème se pose également.

En effet, de nombreux musées ont également interdit l’usage des « selfie-stick ».

Le Colysée à Rome l’a fait il y a deux mois pour raison de sécurité ; aussi bien pour les objets que pour les 16000 visiteurs par jour du monument âgé de 2000 ans.

Le musée Smithsonian à Washington l’a également interdit mais les caméras et les appareils photos sont toujours autorisés tout comme les trépieds.

Le national portrait Gallery, filiale du National Gallery en Angleterre a déclaré que les « selfie-sticks » étaient toujours admis. Quant au British Museum, il est en train de revoir sa politique.

La liste ne fait donc que s’allonger.

Va t-on vers un bannissement total de l’objet dans les musées ?

Certain amoureux de l’art sont absolument pour.

En effet, si nous allons au musée c’est pour voir les oeuvres plutôt que pour se prendre en photo non? Pour beaucoup, les perches ne devraient pas se trouver là.

Et vous, que pensez-vous de cet objet ? Trouvez-vous qu’il a sa place dans un musée ? Et dans un lieu public?

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.