Arnaque en Chine : touristes, attention !

Arnaque en Chine

C’est un peu la règle partout dans le monde, en tant qu’étranger vous serez toujours une cible facile! Pas habitué à la vie locale, il est en effet difficile de repérer les arnaques alors pour éviter que votre séjour (que ce soit des vacances ou pour du plus long terme) ne soit gâché (quoique l’on en rigole souvent plus tard), voici une arnaque pour “touristes” très fréquente en Chine.

Arnaque en Chine : le méchant taxi

Un classique quel que soit le pays! le taxi est souvent le premier “contact” que l’on a avec son nouveau pays d’adoption. La première règle d’or à suivre est bien sûr celle qui consiste à ne pas suivre le gentil monsieur vous permettant d’éviter la file de 200 personnes attendant un taxi. Faites la queue comme tout le monde! Si après 20 minutes d’attente, vous tombez sur un taxi qui ne veut pas mettre son compteur, descendez immédiatement et prenez le suivant. Taxi sans compteur équivaut à “prix à la louche” et comme vous n’avez probablement aucune idée du prix “normal”, la louche sera grande!

Une autre arnaque en Chine un peu plus difficile à repérer (surtout si vous êtes nouveau) est celle du “compteur Usain Bolt”. En effet, il peut arriver que le compteur de votre taxi passe très (trop) vite de 14 rmb à 15 puis 16, 20, 30 etc. Bref, votre chauffeur à tout simplement mis en place une version accélérée et à moins d’avoir l’oeil rivé sur le compteur et d’être un peu habitué aux compteurs normaux, il n’est pas évident de contrer cette arnaque.

Je me rappelle d’une fois où j’ai pris un taxi près de People Square (à Shanghai) pour rentrer chez moi et alors que le trajet était habituellement de 20 rmb, le compteur indiquait déjà 30 rmb au bout de 5 minutes. Ayant repéré la supercherie en route, je me suis énervé avec le chauffeur et ne lui ai donné à l’arrivée que le montant normal de la course. Une petite parade à laquelle il peut être utile de penser dans ces cas là est de noter le numéro de licence du chauffeur (qui est sur la plaque avec sa photo sur le tableau de bord) devant lui et de lui faire comprendre que vous allez appeler la police ou la “hotline” taxi. Généralement, cela le calme…

Une bonne méthode pour éviter les grosses surprises est de vous renseigner au préalable sur le montant de la course soit en appelant votre lieu de destination et en demandant le montant de la course habituelle à partir de votre point de départ ou en demandant à un contact sur place qui pourra vous donner un estimatif. Cette méthode m’aurait évité des surprises lors de mon passage à Qingdao…Voilà, je pense avoir fait le tour, on peut mentionner également l’arnaque consistant à faire un gros détour dans la ville ou à prendre le périphérique alors que c’est inutile mais à moins de bien connaître l’endroit où vous êtes, c’est peine perdue pour le savoir!

Ah oui, une dernière pour la route, si vous utilisez une “jiatong ka” (carte de transport), gardez toujours un oeil sur le chauffeur au moment où vous lui donnez votre carte car il peut arrivé que le chauffeur échange votre carte (surtout s’il voit qu’il y a de l’argent dessus) avec une carte sans argent. Il vous demandera alors de payer en liquide et gardera votre carte avec lui en vous redonnant la carte vide…

Généralement, au dos de la séparation entre le chauffeur et la banquette arrière, vous trouverez quelques informations en anglais dont le numéro de la hotline en cas de souci. N’hésitez pas à noter le numéro et à vous en servir en cas de besoin!

Arnaque n° 2 : Would you like to drink some tea with us?

Je pense que celle-ci est l’arnaque la plus répandue a Shanghai (est-ce aussi le cas a Pékin et dans d’autres métropoles touristiques?). Pour faire simple, vous vous baladez tranquillement dans un lieu touristique et deux jeunes gens (généralement un garçon et une fille ou deux filles) vous abordent à coup de “Hello, Where are you from?” ou ” Could you take a picture of us?”. Comme vous êtes gentils, vous discutez un peu et répondez poliment et là c’est le début de la fin car vous allez finir par accepter de suivre ces jeunes gens fort sympathiques à aller boire un thé et lorsque l’addition va arriver (que vous devrez payer bien sûr, quelle idée de penser que vous étiez invités!), ce n’est pas 50 ou 100 yuans qu’il vous sera demandé mais 500 ou beaucoup plus si vous êtes malchanceux!

En effet, les deux petits “malfrats” sont de mèche avec le salon de thé et si vous tentez de refuser, il y aura souvent un gros bras pour vous signifier que vous n’avez pas trop le choix…Pas vraiment de parade après coup (à moins de courir aussi vite qu’Usain Bolt) donc mon conseil est simplement d’éviter de suivre des inconnus. Si vous souhaitez quand même leur parler, soit, mais n’allez pas plus loin! Si cette mésaventure vous est arrivée et que vous souhaitez porter plainte, contactez le 021-6357 6666 (Département pour étrangers du “Public Security Bureau”).

Il y a bien sûr beaucoup d’autres type d’arnaque (notamment quand on roule en Chine), mais malgré ces mésaventures, la Chine reste un des plus beaux pays à visiter en Asie.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.