C’est en Chine qu’a été trouvé le remède contre le cancer des poumons !

médecine chinoise cancer

Alors qu’en occident, les recherches pour soigner, voire éradiquer certaines graves maladies cancérigènes ou cardiovasculaires coûtent cher et prennent beaucoup de temps, il se peut qu’en Chine, des villageois du Golden Stone Village (situé à quelque heure de la région du Hunan) aient découvert le remède au cancer du poumon.

Une solution au cancer du poumon ?

Ma Su Qun, vieille femme de 77 ans vivant à des heures de route de la province du Hunan dans un village, a été atteinte du cancer du poumon. Sa famille n’a pas souhaité lui annoncer la nouvelle par peur de lui gâcher le temps qui lui restait à vivre. Toutefois, après quelque temps et voyant son état de santé s’améliorer, ils ont changé d’avis. Celle-ci semblait avoir trouvé le remède à son maux : le thé aux excréments. Ma Su Qun n’est pas la seule personne à avoir déclaré être guérie de son cancer grâce à ce thé. Deux autres femmes ont également témoigné de l’efficacité de ce thé. Ce thé aux excréments peut aussi soigner les problèmes gynécologique, les douleurs provenant des os.

boire-du-the-aux-excrements-chine-283-body-image-1420470344

Ce remède miraculeux a fait beaucoup de curieux qui sont partis à sa rencontre dans l’espoir d’en apprendre d’avantages.

Les secrets de la recette

boire-du-the-aux-excrements-chine-283-body-image-1420471122

Ma Su Qun fournit en détail la recette de ce thé anti-cancer. Tout d’abord, les excréments utilisés doivent être ceux des chèvres et des bovins car ceux-ci mangent des herbes bien spécifiques. Ils doivent être ramassés frais puis séchées au soleil jusqu’à évaporation de 80% de l’eau. En cas de temps trop humide compromettant le séchage, cuisez-les directement au four. Hachez ensuite les excréments jusqu’à obtenir une fine poudre et conservez les dans une boite. Au moment de vous en servir, portez à ébullition l’eau, prenez 2 cuillerées de ce mélange et rajouter du sucre à souhait.

Les recettes de grands-mères en Chine

Ce genre d’invention de recette est une pratique courante dans les villages chinoise où en matière de santé, les infrastructures ne sont pas à la hauteur. Plus de 100 millions de personnes en Chine ne sont pas suivies et ne bénéficient pas de soins médicaux. De plus, le coût extrêmement élevé empêche ces villageois pour la plupart paysans, de payer leurs frais médicaux. Ils se tournent donc vers les remèdes de grands-mères considérés comme une sorte de médecine traditionnelle et donc légitimés en Chine, facile d’utilisation et peu coûteuse. Il faut savoir qu’en Chine, un bon nombre de personne octroient aux maladies des provenances de déséquilibres naturelles. Ainsi, la consommation d’éléments organiques peut les guérir.

Il a été prouvé scientifiquement que certaines de ces recettes de grands-mères peuvent en effet soulager voire même guérir les personnes mais ce n’est pas vrai pour tout le monde.

Conclusion

Le thé aux excréments a peut-être guéri Ma Su Qun de son cancer, toutefois, il est recommandé de faire très attention à ces recettes qui peuvent parfois avoir des effets néfastes sur la santé.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.