Conduire en Chine : quelques conseils pour bien rouler

rouler chine

Après avoir effectué toutes les démarches administratives et passé le week-end complet à réviser les 1500 questions, vous venez de réussir le test et obtenir votre permis chinois. Vous pouvez maintenant emprunter les avenues de l’empire du milieu.

Mais attention, les habitudes et comportements des chinois sur la route sont très differents des nôtres. Avant de vous jetez dans le dense trafic des agglomérations chinoises, il est nécessaire que vous ayez quelques connaissances.

Bien vérifier votre contrat d’assurance

Tout d’abord, renseignez-vous pour savoir jusqu’à quel montant maximum vous êtes couvert par votre companie d’assurance. Personnellement, je vous recommande de ne pas économiser les quelques centaines de rmb qui distinguent cette clause. Celle-ci est la plus importante. Alors n’hésitez pas une seconde et optez pour l’option à un million de yuans. Car entre l’absence de sécurité sociale, le prix exorbitant des frais hospitaliers et le peu de scrupule de certains individus, l’addition après un accident peut très vite devenir salée.

Restez tout le temps concentré

Même si téléphoner au volant est toléré et que les boulevards sont plein de jolies filles, je vous déconseille cependant de vous laissez déconcentrer quand vous conduisez. Car conduire en Chine nécessite une prévenance et une attention de tous les instants. Particulièrement avec les vélos, les véhicules motorisés et les piétons qui ne respectent aucune règle et traversent les routes comme bon leurs semblent.

Bien étudier le trajet au préalable car à chaque croisement mieux vaut connaître sa direction

Ici, ce n’est pas comme dans l’hexagone, pas de rond-point tous les 500 mètres mais plutôt les traditionnels feux de circulation. A chaque carrefour, le marquage au sol est bien délimité. Et avant l’intersection vous devez anticiper et choisir votre voie. En effet, il est obligatoire de toujours se positionner dans le bon couloir. Car se placer dans la mauvaise file est une violation au règlement. En cas d’infraction, cela vous en coûtera 200 rmb et si vous êtes malchanceux deux points sur votre permis. Par chance, si vous avez réussi à éviter la vigilance d’un policier, sachez que la caméra, elle, ne vous loupera pas (il y en a partout). Alors respectez cette obligation si vous ne voulez pas vous remettre rapidement au scooter électrique.

Autre particularité du code la route est lorsqu’on tourne à droite, il est inutile d’attendre que le feu passe au rouge.

Que faire en cas d’accident ?

Vous avez sûrement déjà remarqué que lorsqu’il y a un accrochage, les voitures restent immobilisées à l’endroit de la collision et bloquent le trafic parfois même au détriment de la sécurité des autres véhicules. Cette habitude est évidemment abérrante. Au contraire, en cas d’accident, après avoir examiné et enregistré les preuves (prendre une photo de la scène et tracer à la craie l’emplacement des roues), mettez votre voiture à l’abri et appelez la police (110). Vous aurez ainsi suffisamment de justifications et pourrez attendre un agent en toute sûreté.

Si l’autre partie vous propose de régler la situation « en privée » (私了), refusez car quels que soient la situation et les dommages, vous serez remboursé par l’assurance. Et puis on ne sait jamais, il pourrait s’agir d’escrocs.

Les papiers à conserver dans le véhicule

En cas de contrôle inopiné, en plus de votre permis de conduire il vous sera demandé le certificat de la voiture (équivalent de notre carte grise, 行驶证), l’attestation d’assurance (保单) ainsi que l’attestation du contrôle technique (检验合格证).

Vous avez tout, soyez prudent et bonne route !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.