Comment bien manager une équipe chinoise ?

manager une équipe chinoise
En tant que manager européen, il est essentiel de comprendre la culture chinoise si l’on souhaite manager une équipe chinoise.

En tant que manager européen, il est essentiel de comprendre la culture chinoise si l’on souhaite manager une équipe chinoise. Il y a en effet plusieurs points à prendre en considération afin de mener à bien un projet avec une équipe chinoise.

S’intéresser à la culture et amener le projet

Il faut s’intéresser et connaitre les caractéristiques culturelles chinoises afin de pouvoir bien manager l’équipe. Parler leur langue ou comprendre leurs attitudes et réactions sont des reflexes essentiels pour les managers français allant développer des activités en Chine d’après TailormadeChinese. Cette école a ouvert des classes de Chinois Business pour non seulement apprendre le chinois aux managers, mais aussi pour les aider à comprendre leurs équipes locales.

Avant de commencer un projet avec une équipe chinoise,  Il est important de définir clairement des objectifs clairs et précis du projet afin d’éviter les confusions, même si cela prend du temps.

Les chinois apprécient le fait que tout soit bien défini dès le départ afin d’éviter les malentendus et les erreurs de leur part par la suite.

Savoir communiquer avec une équipe chinoise : le Mianzi

Le Mianzi (face) est un concept fondamental de la culture. En effet c’est un concept dont on entend beaucoup parler mais qui prend toute son importance lorsque l’on souhaite manager une équipe chinoise.

Le Mianzi se caractérise par un ensemble de relations interpersonnelles qui englobent le respect que l’on donne aux autres et celui que l’on reçoit. Faire perdre le Mianzi (la face) à un chinois  peut être considéré comme une forme de non-respect. Et c’est là ou tout l’art de la communication prend son importance.

Pour les chinois, il y aura très peu souvent voir pas du tout de réponses trop directives car les chinois n’aiment pas l’affrontement direct, ils vont donc la plupart du temps contourner la question en donnant une réponse approximative.

En tant que manager européen il faut essayer de formuler ce dont on souhaite de telle sorte que ceux-ci soient bien compris par l’équipe. La plupart des chinois évitent de montrer qu’ils ne comprennent pas telle ou telle chose de peur de perdre la face. Anne Laure montret à d’ailleurs publié un ouvrage “comment ne pas faire perdre la face à un chinois”.

Maintenir une harmonie au sein de l’équipe : Le guanxi

Etablir une harmonie des relations entre les individus est le point le plus important avant de commencer le projet.

Afin d’éviter de marquer le fossé qui existe entre la culture européenne et la culture chinoise, il peut être intéressant de mettre en place des cours d’information des deux cultures occidentales et chinoises. Cela permet une meilleure cohésion au sein de l’équipe.

La culture chinoise reste marquée par le fait que les intérêts du groupe priment sur ceux de l’individu. C’est la raison pour laquelle il doit s’y instaurer un certain climat de confiance. Il faut garder cet esprit d’équipe fort et éviter l’individualisme en isolant chaque membre de l’équipe.

Les chinois restent très respectueux de la hiérarchie, il est important qu’il y ait la présence d’un leader fort qui sera le guide à la bonne élaboration du projet. Le rôle du manager sera de maintenir l’harmonie au sein de l’équipe.

Il est intéressant de noter que les anciennes générations chinois font passer les besoins du groupe avant leurs besoins individuels. Ce n’est plus vrai avec les nouvelles générations d’enfants uniques. Plus d’infos sur le Guanxi.

Savoir récompenser

Il est important de savoir comment récompenser les efforts fournis des membres de l’équipe.

Cela peut passer par divers moyens, par exemple des bonus salaire lorsque telle ou telle tâche est accomplie. C’est un moyen de motiver l’équipe.

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à lire tous nos contenus liés à la Chine.