En Chine, des camps de rééducation pour les accros à Internet

accros à Internet

Internet et les réseaux sociaux font partie de la vie des Chinois. Ils les utilisent tous les jours pour effectuer des achats, s’informer, communiquer, jouer…etc. Toutefois, pour certains jeunes, cela devient un réel problème lorsqu’une dépendance se créé. Il faut savoir que la Chine fait partie des premiers pays a considéré comme une trouble clinique la « cyberdépendance ». Afin de faire face au problème, le gouvernement chinois a opté pour des méthodes drastiques. Ils ont construit environ 250 camps d’entraînement ayant pour seul objectif, l’éradication de la dépendance à internet. Ainsi, des parents ont la possibilité d’envoyer leurs enfants dépendants dans ces camps où ces derniers reçoivent des examens psychologiques, des entraînements physiques militaire et des cours.

La Cyberdépendance en Chine

Plus de 2 millions de jeunes chinois seraient atteint de cyberdépendance. On y voit de plus en plus de jeunes, souvent d’un milieu social aisé, passer leurs journées à jouer aux jeux vidéo ou surfer sur le net. A croire que la censure n’a aucun impact sur ces derniers. Ils perdent peu à peu leurs vies sociales s’enfermant petit à petit sur eux-mêmes. Les jeunes Chinois deviennent ainsi complètement déconnectés de la vie. D’un point de vue social et économique c’est un réel problème car, le fait de passer sa journée derrière son ordinateur les empêche de travailler leurs cours et d’avoir un métier dans la société. Ce que le gouvernement chinois trouve intolérable surtout que ceux-ci mettent un point d’honneur à leur inculquer des valeurs du travail. On peut constater également une hausse de la consommation du cannabis auprès des jeunes chinois. On peut alors se demander si cela ne serait pas la cause de leur dépendance à internet ou bien cette dépendance viendrait directement d’un malaise chez les jeunes ?

Les camps de rééducation

Ces camps sont conçus pour éliminer la cyberdépendance des jeunes. Les jeunes chinois y subissent des tests médicaux comme, des scanners de leurs cerveaux à des fins scientifiques. Selon les scientifiques de Daxing Internet Addiction Treatment Center, basé à Pékin, la cause de cette cyberdépendance serait due aux pressions concurrentielles subies dans leurs vies. Ces centres utilisent des méthodes militaires dans le but d’inculquer la discipline et le retour à la réalité. L’utilisation plus que quotidienne d’internet dans la vie des jeunes Chinois leur fait perdre toutes notions et ceux-ci sont en mauvaises conditions physiques. Obtention d’ados en pleine forme est un des objectifs de ces camps. Les jeunes souvent présents pour 6 à 8 mois, suivent des cours théoriques et pratiques, ainsi que des savoirs culinaires ou des tâches ménagères. En cas de non-respect des règles, les jeunes sont punis en groupe. Ces jeunes Chinois ont également des rendez-vous réguliers avec des psychologues et ont la possibilité de prendre des médicaments étant donné que leur dépendance est assimilée à un trouble clinique. A la fin de leurs passages dans ces camps, ces jeunes sont aptes à reprendre une vie normale au sein de la société, guéries de leurs cyberdépendances.

Conclusion

Bien que la méthode employée par le gouvernement chinois puisse paraître rude et extrême, des parents satisfaits de retrouver leurs enfants délivrés de ce mal, prouvent son efficacité. La cyberdépendance en Chine ne doit pas être pris à la légère et sous-estimée. La Chine compte le plus d’internautes dans le monde entier et leur vision de l’Internet ou des réseaux sociaux est très différente des autres pays. Des médecins et des scientifiques doivent se concentrer sur ce problème de plus en plus fréquent en Chine.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.