Les Chinois fans de cochon ?

chine cochon

La Chine est une  grande consommatrice de viande porc, en 2012 un porc sur deux était élevé en Chine.  La consommation par habitant y est de 38kgs par an et ce malgré le fait que la plupart des minorités chinoises ne mangent pas de viande de porc.

Mais en Chine le cochon n’a pas sa place uniquement dans les assiettes…

Signe du zodiaque


En effet, outre le fait que la viande de porc représente les trois quarts de la consommation de viande en Chine. Le cochon est un des animaux du zodiaque chinois, dont il est le douzième et dernier des signes. Les natifs du cochon sont décrits comme étant de caractère sympathique et généreux. Cet animal du zodiaque est supposé apporter la prospérité.

Le cochon dans l’art

Le cochon est également une grande source d’inspiration pour les artistes chinois et étrangers. L’artiste belge Wim Delvoye, a par exemple décidé de s’installer en Chine en 2004 pour continuer son  projet de tatouer ses œuvres sur des cochons vivants. Il a donc installé sa « ferme de l’art » en périphérie de Pékin.

Les cochons se font tatouer environ deux heures par semaine, ils sont ensuite exposés puis leur peau est vendue à des collectionneurs après qu’ils aient été tués une fois qu’ils aient atteint les 200 kgs.

Ils inspirent aussi la Science…

Les cochons chinois trouvent également leur utilité au cours de diverses expériences.
En 2007, les chercheurs de l’Université agricole de Harbin ont créés des cochons fluorescents. Après avoir pris une protéine au sein du matériel génétique d’une méduse pour l’injecter dans les embryons des porcelets normaux.

Les chercheurs chinois avaient voulu prouver qu’il était possible d’implanter un gène actif et utile dans un organisme vivant. Leur expérience a prouvé qu’il était possible d’intégrer un gène étranger dans l’ADN des cochons. Cette expérience ouvre la porte à de nouvelles avancées médicales pour l’homme. On peut imaginer que la reproduction de certains porcs domestiques à l’ADN modifié pourrait assurer la fourniture de traitements aux maladies humaines.

Le cochon dans tous ses états

La Chine est un pays qui ne manque pas de faits divers tous aussi curieux les uns que les autres, ses histoires de cochon n’en sont que plus intrigantes. En mars 2007 une habitante des alentours de Xi’an, Mme. Liu Shuping présentait à la presse son porcelet à deux têtes.


Les cochons ont aussi leurs concours dédiés en Chine. Ce sont même des bêtes de concours. Dans la province du Henan, les habitants organisent une compétition sportive dont les participants sont de petits cochons de cinq espèces différentes. Au programme des épreuves : plongeon, nage, course et saut à travers des cercles.

Le Guangdong a privilégié le concours du plus beau cochon, qui est y est organisé chaque année.

Le cochon est donc consommé dans tous les sens du terme en Chine.  Sa viande y est très appréciée, mais ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Le porc est aussi une source d’inspiration pour les scientifiques et les artistes qui y voient tous un grand potentiel. La population chinoise y voit même une source de divertissement grâce aux concours ouverts au public et à travers quelques faits divers.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.