Des travaux dans le voisinage qui font un raffut : que faire ?

travaux chine voisin

Dimanche  7 heures du matin, vous êtes soudainement réveillés par des bruits de perceuse qui semblent venir des étages supérieurs. A ce moment là, vous vous dites que c’est sans doute la dernière lubie du voisin du dessus qui veut déplacer sa photo de mariage. Epuisé par votre soirée arrosée de la veille, vous essayez de vous rendormir. Mais quelques minutes plus tard, ce n’est plus une mais deux fraiseuses et des coups de marteaux qui vous tapent sur le système.

Ce vacarme durera toute la journée. Le lendemain, vous croisez dans l’ascenseur une femme portant un énorme sac rempli de déchets de construction. Vous la questionnez alors sur ses activités et apprennez la terrible nouvelle ; la journée assourdissante de la veille n’est que le début d’un calvaire qui va durer deux mois.

Des appartements vendus « bruts ».

Cette anecdote est relativement fréquente pour les citadins chinois car dans l’empire du milieu, tous les appartements neufs sont vendus à « nus ». C’est-à-dire que lorsqu’on achète un appartement, mis à part les murs porteurs, les arrivées d’eau et d’électricité, tout le reste est à faire. C’est donc l’acquéreur qui rénove entièrement son habitation.

Avec le nombre considérable d’immeubles qui sort de terre chaque jour et le marché de l’immobilier en plein ébullition, on peut facilement imaginer le nombre impressionnant d’appartements en travaux en permanence dans le pays.

Comment s’organise la rénovation d’un logement ?

En général, les chinois embauchent une équipe d’ouvriers qui se charge de l’ensemble des travaux (plancher, carrelage, plomberie, électricité, peinture etc…). Ces derniers sont communément des travailleurs migrants (pas vraiment spécialisés) qui n’ayant pas de logement sur place, vivent dans ces habitations le temps des travaux (entre un et trois mois).

Combien de temps vais-je devoir supporter ca ?

Comme je vous le signalai plus haut, la durée des travaux varient habituellement entre un et trois mois. Mais les bruits de foreuse et autres marteaux-piqueurs ne sont heureusement présents qu’au début des opérations.

Sachez toutefois qu’il vous est possible de connaître la durée exacte des travaux. En effet, chaque propriétaire est dans l’obligation de déclarer la période des travaux auprès de la société qui gère l’immeuble.

Alors n’hésitez pas à contacter la société pour connaître le temps des activités.

Y’a t-il une loi qui régule les horaires des travaux ?

A défaut d’être payé à l’heure, ces artisans sont rémunérés à la tâche. Leur objectif est donc de terminer leurs ouvrages le plus rapidement possible. Pour cela, ils se mettent à l’ œuvre dès l’aube et finissent souvent tard le soir. A moins d’avoir un sommeil de plomb ou d’être atteint de surdité, cette situation n’est évidemment pas acceptable pour le voisinage.

C’est pourquoi il existe une loi qui “interdit l’activité de décoration intérieure qui engendre des nuisances sonores dans des bâtiments résidentiels la nuit ainsi qu’à l’heure de midi”. Cette loi est reprise par la plupart des sociétés qui gèrent les résidences (poubelles, sécurité, espaces verts, hygiène…). Ce sont ces entreprises qui définissent les horaires de travaux pour chaque lieu. Généralement du lundi au vendredi de 7h00 à 12h00 et de 14h00 à 19h00.

Renseignez-vous pour avoir connaissance de l’emploi du temps concernant votre domicile.

Abstenez-vous de négocier directement avec les ouvriers

Si vous ne supportez plus les bruits et les allées et venues dans les couloirs, inutile d’essayer de « régler » le problème avec les ouvriers. De plus, en ce moment avec les nouvelles mesures prises par le gouvernement chinois envers les étrangers, on se sait jamais ce qu’il pourrait se passer.

Ces travailleurs sont là pour travailler et n’ont la plupart du temps que faire des plaintes du voisinage. Alors, gardez votre calme et négociez plutôt avec le responsable de l’immeuble pour trouver un arrangement.

Les bruits sont vraiment trop forts, comment faire ?

Si vous avez l’impression que la cloison de votre appartement va céder. Ou encore si vous ne pouvez même plus communiquer avec votre mari qui se trouve dans la cuisine. Et en prime, personne ne prend en compte vos protestations. Dans ce cas, vous pouvez appeler ces numéros ;

  • Numéro relatif aux plaintes liées aux bruits de rénovation : 96310
  • Agence de la protection de l’environnement : 12369

Dorénavant, si vous vous faites réveiller un samedi matin à 6h00, vous savez quoi faire.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.