KOL chinois : tendance actuelle en Chine !

kol

L’une des nouvelles tendances actuelles du e-commerce en Chine est l’apparition des KOLs (Key Opinon Leaders), qui sont une forme de blogueurs très populaires en Chine. En fait, pour toute entreprise désireuse d’augmenter sa notoriété auprès des consommateurs chinois, il est impératif d’être parrainée par un KOL. 

KOL : les influenceurs du moment

Connu en général en tant que blogueurs, les KOLs (Key Opinion Leader), génèrent des publications sur des marques qu’ils portent ou sur les produits qu’ils utilisent, pour influencer clairement sur le goût et les habitudes d’achat de millions de consommateurs chinois de la classe moyenne. Ils produisent un effet de boomerang auprès des consommateurs. Avec en moyenne quatre fois plus de vues et près de huit fois plus d’engagement que les propres comptes de marques sur WeChat.  Les blogueurs chinois sont devenus extrêmement influents et ce sont peu à peu transformés en véritables entrepreneurs, convertissant leur influence digitale en force commerciale.

150 000rmb pour un post.

Un grand nombre stars du Net n’hésitent pas à gonfler leur tarif. Et gagne très bien leur vie.

KOL

L’une des preuves vivantes de cette nouvelle tendance est Becky Li (黎贝卡). Becky Li est connue en Chine pour sa capacité presque surnaturelle de contraindre plus de quatre millions de fans à travers les chaînes sociales chinoises d’acheter les produits qu’elle recommande, cela lui a valu le titre de “mai shen ” (买 神) ou “déesse des achats” sur les médias chinois.

Apres une collaboration récente avec Rebecca Minkoff, pour la conception d’un sac à main d’édition spéciale avec l’étiquette de mode New York Rebecca Minkoff, toute la collection complète a été vendue après seulement deux jours.

Elle se concentre principalement sur WeChat avec des publications sponsorisées, qui comportent non seulement la mode et la cosmétique, mais aussi les articles ménagers, les forfaits voyage, et plus récemment elle a vendu une édition spéciale de 100 MINI Cooper turquoise brillante via son compte WeChat. Chaque voiture au prix de vente recommandé de 285 000 RMB (42 215 dollars)

Quelle est la meilleure plate-forme pour la connexion avec les fans?

Les réseaux sociaux font désormais partie du quotidien des consommateurs chinois. Plus précisément Wechat et Weibo qui sont des plateformes très prisées par les chinois en général et les blogueurs en particulier. Cependant dans le monde du e-commerce, il existe une très grande concurrence entre Wechat et Weibo.

Weibo est plus une plate-forme publique, alors que WeChat est un grand cercle d’amis. Les utilisateurs de WeChat sont plus précieux que les adeptes de Weibo. Ils sont capables de laisser des commentaires avec possibilité de réponse. Les échanges sur Wechat sont plus chaleureux et amicaux.

Par contre, sur Weibo, vous pouvez voir le contenu des utilisateurs, même si vous ne les suivez pas. Le nombre d’adeptes est plus élevé, mais avec une forme de communication différente. Vous ne pouvez pas répondre à tout le monde.

Ce que recherchent les consommateurs chinois

Le comportement d’achat des consommateurs chinois a changé, car ces derniers sont plus disposés à effectuer des achats.

À l’ère de WeChat en Chine, de nombreux blogueurs chinois utilisent des articles pour se connecter aux consommateurs en tant que lecteurs. Par contre, pour beaucoup d’autres encore comme Becky Li, ils utilisent des approches différentes, pour aborder leurs fans, à travers leur storytellings, ou encore par la création des contenus originaux et vrais. De cette manière, leurs fans peuvent s’identifier à eux et entrer directement en contact avec eux. Ce qui est utile pour ces derniers car ils n’ont plus besoin de se lancer dans des recherches compliquées.

Une autre raison est le sentiment de confiance personnelle que les consommateurs ont. Car lorsque les blogueurs travaillent avec des marques, il important d’impliquer les consommateurs, afin que ces derniers puissent profiter d’une expérience unique.

Célébrités ou blogueurs chinois, avec qui travailler?

Il est difficile de se départager entre célébrités et blogueurs. En effet, les célébrités ont une influence de masse tandis que l’emploi des blogueurs chinois a plus un rôle d’éducateur.

Les blogueurs chinois ont su développer une relation particulière avec leurs fans et  établir la confiance et un sentiment de proximité qui leur donne une grande légitimité auprès de leurs followers. C’est un plus de les utiliser dans des campagnes Marketing pour les marques explique cette Agence à Shanghai. 

Il y a deux types de célébrité online en Chine: ceux qui créent des contenus originaux comme Papi Jiang, qui a d’ailleurs été censuré par les autorités chinoises pour un usage excessif du langage grossier dans ses vidéos et les “fashionistas”, explique un dirigeant d’un centre de formation à Shanghai.

Par exemple, Ling Ling, active online depuis 10 ans, compte plus de 330 000 adeptes sur Weibo.  Elle et  Zhang Dayi entrent dans la deuxième catégorie, qui est les “fashionistas”. Elles travaillent comme modèles pour leurs propres magasins en affichant des images d’eux portant des vêtements qu’elles vendent, et certains de leurs adeptes deviennent leurs clients fidèles.

Pourquoi utiliser des KOL chinois?

De nombreuses entreprises ont très vite compris le potentiel de ces nouveaux acteurs du web. Contrairement aux Européens, les Chinois n’ont aucun problème à acheter des produits online. De plus, les marques de Luxe comme Tiffany, Chanel et Burberry comptent parmi les premières grandes maisons, à avoir fait appel aux KOLs. Aujourd’hui toutes les marques de luxe qui sont en train de consolider leur stratégie vers la Chine et envisagent de s’associer avec un KOL.

L’association avec un KOL chinois a un double objectif, elle permet de créer à la fois du buzz et des retombées commerciales. Aujourd’hui, les entreprises sont passées à une stratégie de collaboration avec les KOLs chinois. Par exemple, Givenchy, a fait appel à Liang Tao, rédacteur d’un blog très connu en Chine : Mr Bag. Ensemble ils ont co-créé un sac en édition limitée. Les 80 exemplaires, vendus 2000€/ pièce, se sont tous vendus comme des petits pains en seulement 12 minutes grâce à Wechat.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.