Pourquoi les patrons chinois sont-ils cruels ?

patron chinois

Les patrons ne sont pas tous pareils suivant les pays. Cela peut être dû à la culture du pays ou bien aux législations du travail mises en œuvre dans le pays. Voici pourquoi les patrons chinois sont si cruels.

La position du patron en Chine

En Chine, les employés respectent beaucoup leur patron. Il est naturellement estimé et incontestable. Tout ce que fait le patron est suivi par ses employés. De plus, le concept de face en Chine est très important. Le pire qui puisse arriver à un chinois est de perdre la face. Le patron ne dira donc pas des choses blessantes à un employé en face de tous les autres, mais préfèrera une séance en tête-à-tête. Cependant, pour faire réagir son employé, le patron pourra justement lui faire perdre la face en public, mais un employé n’osera jamais contredire son patron en public. La loi en Chine sur le travail ressemble beaucoup à celle d’autres pays, cependant elle n’est pas suivie de la même façon. Au début le droit du travail était considéré comme un droit inutile et les entreprises ont beaucoup de pouvoirs d’auto-décision. La justice ne se mêle pas de l’organisation interne et du management des employés dans une entreprise, ce qui fait les patrons se laissent quelques libertés.

Des manières de traiter les employés parfois limites

Cela arrive très souvent que les employés soient humiliés par l’entreprise qui les emploie, soit pour leur apprendre et leur donner une leçon, soit pour les punir. Les employés chinois sont respectueux de leur patron et font souvent ce qu’on leur dit c’est pourquoi ce genre de choses arrive. Le code du travail n’est pas toujours très bien respecté en Chine il n’est pas très facile de trouver du travail en Chine, alors les employés font ce qu’on leur dit de peur de se faire renvoyer et de ne pas avoir de travail.

L’histoire de Chongqing

A Chongqing, une entreprise de cosmétiques a obligé ses employés à marcher à quatre pattes dans la rue, autour d’un monument publique. Cela s’est vu dans cette ville un midi, sous l’œil médusé des passants. Cet acte devait leur apprendre à travailler dans un environnement de stress, et d’apprendre à gérer des situations difficiles. Des images ont été postées sur les réseaux sociaux et diffusées sur Internet et beaucoup de personnes sur Internet se sont indignées en disant que l’entreprise réduisait ses employés en esclavage.

L’histoire de Xiamen

Dans la ville de Xiamen, on a pu voir des employés habillés en tenue de travail agenouillés sur un pont pendant 1heure. Ils avaient devant eux des papiers avec marqué «  Je m’agenouille volontairement sur ce pont pendant une heure comme une punition pour des tâches non finies ». Cette histoire a fait énormément de bruit sur Internet. Certains disent que leur entreprise devait être légalement responsable de cette punition. Si ce n’est pas volontaire, elle viole leurs droits. Beaucoup ont compatis en disant que si jamais ils étaient ces personnes, ils auraient démissionné. D’autres pensent que c’est une façon de promouvoir l’entreprise.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.