Avoir un chien à Shanghai : conseils pratiques

chien shanghai

Maintenant que la petite Térébenthine est baptisée, vous pensez déjà à agrandir la famille ? Très bonne idée ! Malheureusement, la négociation tourne court avec votre conjoint(e) et vous devez vous rabattre sur un chien…

My little dog

Pas de panique ! Voici quelques conseils à suivre pour bien anticiper cette nouvelle étape de votre vie.  En effet, accueillir un chien chez soi n’est jamais anodin, il est donc important de s’y préparer à l’avance pour que tout se passe au mieux et que Médor arrive dans les meilleures conditions.

Aurais-je le temps de m’en occuper ?

Un chien, et a fortiori un chiot, requiert une grande attention de votre part, surtout la premiere année qui va être celle ou vous allez devoir poser les bases de son éducation. Si vous n’avez pas de jardin (ce qui est dans doute le cas à Shanghai), il va falloir que vous sortiez le bestiau au moins 3 fois par jour. Prévoyez donc ce temps et regarder l’impact que cela va avoir sur votre emploi du temps. Pour faire simple, partez sur une base de 15 minutes par sortie (donc 45 minutes au total).

En plus, il faut compter tout le temps que vous allez passer à nettoyer les dégâts qu’il causera (vous n’y couperez pas !) chez vous, le temps de dressage etc. Bref, on ajoute, on ajoute et cela commence à s’additionner.

Est-ce que je fais le bon choix ?

nice dog

Outre les notions d’implication et de responsabilités, il faut que vous pensiez également à vos proches. Est-ce que certains sont allergiques ? Est-ce que l’un de vos parents est cynophobe (pour ceux qui se posent la question, oui je suis allé vérifier ce mot sur google) ? Avez-vous déjà un autre animal de compagnie que l’arrivée de Médor peut déranger ? Quel type de chien est le mieux pour vous?

Pas besoin de pousser à la paranoïa mais en vous posant les bonnes questions à l’avance, vous éviterez les déconvenues et vous serez plus facilement sur la bonne route !

Point positif (il y en a beaucoup), une étude publiée par l’« American Journal of Public Health » en septembre 2010 prouve que l’arrivée d’un chien dans une famille permet à votre enfant de rester actif grâce à toutes les activités auxquelles il pourra participer avec Médor (promenade, jeux etc).

Où puis-je acheter/adopter un chien?

Nice, Wet Nose

Je vous conseillerais toujours d’adopter un chien plutôt que d’en acheter un! Evitez surtout d’acheter sur les marchés où l’on voit ces pauvres toutous enfermés dans des cages et dont l’état de santé est généralement déplorable…

Inévitable sur Shanghai, vous pouvez contacter SCAA (“Second Chance Animal Aid Shanghai”) et avoir toutes les informations sur le lien suivant. Une “donation” de 500 RMB est demandée lors de l’adoption.

SCAA tient 2 jours d’adoption par mois, le dimanche au O’Malleys (42 Taojiang Lu, près de Wulumuqi Lu) de midi à 15h. La prochaine journée est le 10 juin, réservez la date!

Vous pouvez également passer par JAR dont voici le site internet:

Un montant minimum de 300 RMB est demandé chez JAR même si ce n’est pas obligatoire. Leur prochaine journée d’adoption est le 3 juin au Papas Bierstube (Hongmei Lu 3338, Hongmei Pedestrian Street 22-24 near Yan’an Xi Lu, 虹梅路3338弄, 虹梅休闲街22-24号近延安西路) de 11h à 15h.

ou Naughty Family (oui oui c’est leur nom):

Je pars souvent en vacances, comment faire ?

Vous pourrez sans doute compter de temps en temp sur des amis compréhensifs et eux aussi amis des chiens mais il vous faudra sûrement passer par une société spécialisée qui pourra s’occuper de Médor.

Voici le lien d’une des sociétés les plus connues/réputées sur Shanghai : http://www.petinshanghai.com/

Où faire enregistrer mon chien ?

Cet enregistrement se fait dans un des 350 bureaux (contre 18 avant 2011 !) de la ville.

Vous trouverez une liste sur le lien suivant : http://www.loveboxstorage.com

Je cherche un bon vétérinaire, à qui m’adresser?

Voici deux liens qui vous permettront de trouver votre bonheur:

Quelles sont les démarches d’enregistrement à faire à Shanghai ?

Avant toute chose, sachez que depuis le 15 mai 2011 la ville de Shanghai a mis en place une loi selon laquelle un foyer ne peut posséder qu’un seul chien (一犬一, Yī quǎn yī hù). Cette loi est en vigueur pour tous les résidents (centre-ville et banlieue incluse). Sont à prendre en compte depuis cette date de nouvelles obligations concernant l’enregistrement de votre toutou et l’interdiction d’avoir certaines races de chiens dits « dangereux ». Ceux qui possédaient plusieurs chiens avant cette date pouvaient les garder sous réserve que tous les documents étaient en règle. Les autres devaient alors trouver un nouveau domicile pour le chien non enregistré.

Revenons-en à l’enregistrement. Il en coûtait jusqu’à 2000 RMB (250 euros) avant la nouvelle loi, prix prohibitif comparé au salaire moyen, alors que maintenant le prix est de 500 RMB (63 euros) pour les personnes habitants dans le centre-ville et 250 RMB pour ceux résidants en banlieue.

Voici ce qu’il vous amener chez le vétérinaire (étape 1) :

  • Le chien (quand même)
  • La fiche d’application (il vous faudra la remplir en chinois donc prévoyez de l’aide) à faire signer par le management de votre logement
  • Suffisamment d’argent pour le paiement de la vaccination (moins de 100 RMB généralement)
  • Votre passeport

Si c’est le premier enregistrement de Médor, une puce va lui être implantée (le prix est inférieur à 100 RMB également). Pensez à garder tous les reçus (fa piao), comme toujours en Chine.

Maintenant que vous avez tous les documents (conservez les bien !), allez au commissariat de votre quartier pour que l’on vous délivre la fameuse licence. Pensez-à venir avec un ami/collègue parlant chinois si vous avez peur de ne pas vous faire comprendre et téléphonez si possible à l’avance pour savoir à quelle heure la personne en charge sera présente. Il est possible que l’agent de police vous redirige vers le bureau en charge donc ne soyez pas étonner de devoir aller à une autre adresse.

Note : seul les étrangers présents en Chine depuis plus d’un an sont autorisés à avoir un chien.

Voilà ce qu’il ne faut pas oublier d’emmener au commissariat (étape 2):

  • Votre contrat de location (ou titre de propriété)
  • Votre passeport (avec votre permis de résidence valide)
  • Une photo de vous (format 4×6)
  • Les papiers que vous avez eu chez le vétérinaire
  • 500 RMB pour le paiement de la licence
  • 2 photos de votre chien : une de face (avec tout le corps visible), une de côté  (format 3 inches)

Si tout est en règle, vous devriez récupérer plusieurs documents dans un délai de 10 jours : une carte d’identité pour votre chien, une « dog tag » (étiquette) à placer (normalement) sur le collier de votre chien ainsi que quelques cadeaux divers.

Et voilà, vous voilà tranquille pour un an ! (durée de la licence)

Note : Gardez une copie de la licence dans votre portefeuille en cas de contrôle ou d’incident avec votre chien.

A combien s’élève l’amende en cas d’infraction constatée ?

En fonction du type d’infraction, l’amende se situe entre 200 et 1000 RMB (25 et 125 euros).

Pourquoi la loi concernant la possession d’un seul chien est entrée en vigueur et que précise-t-elle?

De toute évidence, la raison principale a été d’enrayer la « prolifération » des chiens à Shanghai et des cas de rage. En effet, une étude menée par Jia-Hai Lu au sein de l’université de Sun-Yat Sen a mis en évidence une recrudescence des cas de rage sur les humains entre 1990et 2007 (rappelons que plus de 55 000 personnes meurent chaque année de la rage dans le monde -2500 en Chine- selon l’OMS et que les chiens sont à l’origine de 99% des cas). Compte tenu de la densité de population à Shanghai (plus de 3600 habitants/km²), on peut imaginer ce qu’une contamination peut provoquer comme panique…

Les autres raisons évoquées pour justifier cette nouvelle loi étaient la multiplication des déjections canines dans les rues (apparement le problème n’est toujours pas résolu malgré l’amende de 200 RMB) et les nuisances sonores.

Pour en revenir à la loi elle-même, elle fixe la taille limite (je parle toujours des chiens) à 35.5 cm (14 inches), interdit l’abandon (jusqu’à 50 000 RMB d’amende) et précise les lieux où (en théorie car personnellement cela ne me paraît pas vraiment respecté) vous ne pouvez pas emmener votre chien : marchés, lieux touristiques, parcs et établissements de santé notamment.

Note : Les derniers chiffres (2011) dont état de plus de 800 000 chiens à Shanghai et 100 000 « incidents » enregistrées.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.