Obésité en Chine : la santé des Chinois est alarmante

obésité en chine

Avec un nombre croissant de personnes en surpoids, on peut vraiment dire l’obésité en Chine est un sujet actuel très alarmant pour la santé des Chinois. On peut d’ailleurs dire que la Chine n’est plus uniquement un poids lourd de l’économie !

  • Reconnue comme une maladie depuis 1997 par L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’obésité touche de plus en plus de monde en Chine et de nombreuses études le montrent car les chiffres sont  tous aussi affolants les uns que les autres :
  • 25% (33% selon certaines études) de la population chinoise est en surpoids
  • 5 fois plus d’obèses en 2011 qu’en 2005
  • + 20% des enfants de moins de 7 ans seraient en surpoids
  • Les enfants de 6 ans sont plus gros de 3 kgs que les enfants du même âge il y a 30 ans.

Obésité en Chine : une industrialisation trop rapide

Avec le développement du parc automobile et donc le changement des habitudes de transport, un chinois a maintenant 80% plus de risques de devenir obèse par rapport à son concitoyen sans voiture selon une étude publiée par le Health Affairs. Comptez aussi le nombre de supermarchés (Carrefour vient tout juste d’ouvrir il y a quelques semaines son 205ème magasin à Zhahodong) et il est facile de voir comment la richesse accumulée par la Chine depuis ces trois dernières décennies a transformé non seulement les habitudes alimentaires des chinois mais les a transformé eux-mêmes !

La population chinoise, qui a connue la famine il n’y a pas si longtemps (fin des années 50) est donc passé très rapidement vers l’autre extrême. On peut le voir en se balladant dans les rues de Shanghai ou même dans les villes voisines, il y a de plus en plus d’enfants en bas âge qui sont extrêmement joufflus.

L’augmentation considérable du nombre de fast-food Chinois

Avec l’arrivée en 1987 du premier KFC et 3 ans plus tard du premier Mc Donald’s, la Chine a vu se développer les fast-food à une vitesse incroyable. Plus de 3000 KFC sont maintenant recensés dans plus de 650 villes et une nouvelle enseigne est ouverte tous les jours ! Le concurrent Mc Donald’s a lui 1400 magasins et compte augmenter ce nombre en accroissant celui des magasins franchisés (2.5% du total aujourd’hui). Et je ne parle même pas des Pizza Hut, Burger King et des fast foods locaux.

L’impact de la famille

Il est bien évidemment très important sur le comportement des enfants uniques car gavés par leurs parents/grand-parents, comment peuvent-ils être conscients du danger à long terme d’une mauvaise alimentation si on leur répète qu’être gros est une bonne chose et est signe de richesse ?

Un autre argument avancé par le professeur Ding (responsible d’une étude en 2008 sur l’obésité infantile) est le stress provoqué par la pression des familles pour tout ce qui touche à la scolarité. En effet, la pression des parents face à la réussite lors du Gao Kao (équivalent chinois du baccalauréat) est telle qu’un grand nombre de jeunes chinois occultent totalement la pratique sportive les années précédentes. Un échec lors de cet examen peut tout simplement signifier la fin de la scolarité pour un jeune chinois et la perte d’espoir pour toute une famille.

Les conséquences de l’obésité sur la santé en Chine

Même si Mika chante « Big girl, you are beautiful », il ne faut pour autant se laisse aller car le surpoids provoque du diabète (10% de la population chinoise est touchée par cette maladie), apnée du sommeil, hypertension et augmente le risque d’accidents cardio-vasculaire. Malheureusement, longtemps convaincus qu’être obèse signifait être américain ou capitaliste (selon le professeur Ding Zongyi), les chinois ne sont pas encore au fait des dangers sur le long-terme.

Quelles sont les solutions à l’obésité en Chine ?

  • Mieux informer les gens sur les bienfaits d’une bonne nutrition et les dangers liés à la surconssomation de viande rouge (entre autres) seraient déjà une bonne chose.
  • Des propositions concernants l’activité sportive à l’école ont été faite (une heure par jour) mais est-ce que cela a été mis en oeuvre? Apparement on est loin du compte. D’après une de mes amis chinoises, il arrive souvent que la leçon de sport soit purement et simplement annulée par le professeur car il n’y a pas assez de temps pour étudier les matières « principales ». Si on avait pu faire la même chose à notre époque avec les cours de biologie…
  • En 2006, une campagne intitulée « Eat smart at School »  a été lancée dans certaines écoles primaires de Hong Kong afin d’améliorer les connaissances des écoliers pour tout ce qui touche à l’alimentation. Qu’en est-il aujourd’hui ?
  • Des centres médicaux contre le traitement de l’obésite ont vu le jour un peu partout en Chine
  • Se rendre plus souvent dans les parcs pour faire de la gymnastique et utiliser les appareils fitness au lieu d’enchaîner les verres de whisky-thé vert au KTV du coin…

Bref, des solutions existent et ce ne sont sûrement pas les Mc Weddings (possibilté de se marier dans un Mc Donald’s depuis le 1er janvier 2011 à Hong Kong) qui vont réduire le tour de taille des chinois…

Découvrez tous l’actualité de la Chine →

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.